On n’arrête plus le film « Un p’tit truc en plus » qui s’apprête à battre un record




Un p’tit truc en plus s’envole toujours plus haut. Déjà à la tête du classement du box-office français 2024, le film d’Artus enregistre depuis dimanche un incroyable score de 7,19 millions d’entrées. En seulement sept semaines, la comédie devient ainsi le plus grand succès français depuis le Covid-19 et le quatrième tous films confondus, devançant le retour de Tom Cruise avec Top Gun : Maverick.

Mieux encore, Un p’tit truc en plus devrait devenir d’ici à la fin de semaine le deuxième plus gros film depuis 2020 en France, devant les blockbusters américains Spider-Man : No Way Home (7,33 millions d’entrées) et Super Mario Bros (7,37 millions d’entrées). Seul obstacle sur sa route, Avatar : la voie de l’eau, la suite du grand succès de James Cameron attendue et sortie en 2022, qui, du haut de ses 14 millions d’entrées, sera difficile à rattraper.

« C’est complètement fou. Ça va à l’encontre de tout ce qu’on m’avait dit au moment où j’essayais de le financer », exprimait Artus, à la fois réalisateur et acteur principal du film, invité dimanche soir sur le plateau de France 2. « On me disait que ça n’intéresserait pas, que les gens n’avaient pas envie de voir ces personnes avec un petit truc en plus sur un grand écran. »

Prochain objectif : le cap des 10 millions d’entrées

Un succès qui n’est pas sans rappeler les succès surprises d’Intouchables en 2011, troisième film le plus vu de tous les temps au box-office français, avec plus de 19 millions de tickets écoulés, ou encore de La Famille Bélier, qui avait rassemblé plus de 7 millions de spectateurs.

Pour Artus, la recette semble être la sincérité dans le traitement du sujet. « Il faut le rendre banal pour qu’on arrête de le regarder comme si ce n’était pas normal », assure-t-il, tout en rappelant que les personnes en situation de handicap « représentent 14 % des Français ». « On a le droit de faire des vannes sur le handicap, ajoute-t-il. Ne pas faire de vannes dessus, c’est déjà le mettre dans une case et c’est déjà en faire un tabou. »

À LIRE AUSSI « Vous êtes devenu chiant » : la remarque de Léa Salamé à Artus sur l’alcool et le tabac ne passe pas

Avec sa moyenne jusqu’ici à un million d’entrées par semaine, et à raison de l’événement de la fête du Cinéma – du 30 juin au 4 juillet – et de sa probable programmation tout l’été, Un p’tit truc en plus devrait parvenir à atteindre la barre symbolique des 10 millions d’entrées. Ce qui ferait de lui l’un des 13 films français les plus vus de tous les temps dans l’Hexagone.




Lien des sources