Patrimoine : 5 chiffres clés sur la croissance de la richesse mondiale


· 2.664 milliardaires sur la planète

Selon le rapport d’UBS , on comptait l’an dernier 2.664 milliardaires dans le monde, totalisant une fortune de près de 14.000 milliards de dollars. 99 % d’entre eux possèdent un patrimoine compris entre 1 et 50 milliards de dollars. Seules 12 personnes disposent d’une fortune évaluée entre 50 et 100 milliards. Mais ils sont un peu plus nombreux (14) à posséder un patrimoine supérieur à 100 milliards de dollars. C’est notamment le cas des Américains Elon Musk, Jeff Bezos et Bill Gates ou encore du Français Bernard Arnault, PDG de LVMH (propriétaire du Groupe Les Echos-Le Parisien). L’augmentation du patrimoine des milliardaires appartenant à cette catégorie, dont beaucoup sont des entrepreneurs, est venue essentiellement de la croissance de l’activité de leur entreprise, dont ils sont aussi actionnaires, expliquent les auteurs du rapport.

· 329.122 dollars par Français

La richesse moyenne d’un Français était en 2023 de 329.122 dollars. Ce chiffre inclut l’ensemble du patrimoine financier (comptes, épargne, etc.) et non financier (immobilier). L’Hexagone se positionne ainsi au 14e rang mondial d’un classement largement dominé par la Suisse (709.612 dollars), le Luxembourg (607.524 dollars) ou encore les Etats-Unis (564.862 dollars). Le niveau de richesse médian des Français – plus représentatif car il représente le seuil entre les 50 % les plus riches et les 50 % les moins riches – s’élève quant à lui à 140.593 dollars. Ce chiffre place la France à la onzième place du classement, derrière le Royaume-Uni, la Belgique ou encore le Danemark, mais devant les Etats-Unis (112.157 dollars), où les écarts de richesse sont bien plus importants.

« Les Echos »

· 39 % de la population avec moins de 10.000 dollars

Une très grande partie de la population mondiale continue de vivre avec un patrimoine très modeste. Selon le rapport d’UBS, la proportion de personnes dont le patrimoine est inférieur à 10.000 dollars s’élevait à 39 % en 2023. Cette part a toutefois été réduite quasiment de moitié depuis 2000. Dans le même temps, « la proportion de personnes dans toutes les autres tranches de richesse a augmenté », assure UBS. La part la plus importante de la population (42,7 %) possède désormais un patrimoine compris entre 10.000 et 100.000 dollars.

· + 4,5 % de croissance depuis 2010

La croissance de la richesse mondiale a ralenti au cours de la dernière décennie. Sur la période 2010-2023, elle s’élevait de 4,5 %, soit un rythme bien inférieur aux années 2000 (+ 7 %). Les experts d’UBS pointent des raisons démographiques pour expliquer ce ralentissement, avec une population qui a diminué dans certaines grandes économies, comme le Japon ou l’Italie. La force du dollar depuis 2011 a également joué un rôle, alors que la crise des dettes souveraines en Europe a aussi limité la création de richesse sur le Vieux Continent, et plus particulièrement en Italie et en Grèce. Seule exception à cette tendance mondiale : aux Etats-Unis, la croissance s’est accélérée depuis 2010 (+ 6,3 % contre + 3,7 % entre 2000 et 2010).

« Les Echos »

· 64 millions de millionnaires en 2028

En hausse depuis 2008, le nombre de millionnaires devrait continuer de progresser dans les années à venir. Alors qu’ils sont actuellement 58 millions à travers le monde, les millionnaires seraient 6 millions de plus d’ici 5 ans, soit plus de 64 millions de personnes. Et cette augmentation est mondiale : sur les 56 marchés étudiés par le Global Wealth Report, 52 devraient voir leur nombre de millionnaires progresser. Les Etats-Unis enregistrent la plus forte hausse en nombre de millionnaires : de 22 millions en 2023, ils passeraient à 25,4 millions en 2028 (+ 16 %). En France, ils devraient dépasser les 3,3 millions de personnes à cet horizon.

« Les Echos »



Lien des sources