Politique, financière et géopolitique… L’Union européenne face à trois impasses




En recevant le Premier ministre hongrois jeudi, Emmanuel Macron tentera de débloquer une partie des impasses dans lesquelles l’Union européenne se trouve, à l’un des pires moments de son histoire. Viktor Orban risque, en effet, s’il maintient ses positions au Conseil européen des 14 et 15 décembre, de plonger l’Europe dans une crise politique et géopolitique profonde.

Les 27 devront y traiter de trois dossiers épineux : soutenir l’Ukraine financièrement pour les prochaines années et concrétiser l’ouverture des négociations d’adhésion. Sur ces deux points, Viktor Orban est aujourd’hui catégorique : c’est non !

Charles Michel, le président du Conseil, s’y est cassé les dents le 27 novembre en se rendant à Budapest. Orban est non seulement resté inflexible, mais il a haussé le ton : « Il es…




Lien des sources