Pourquoi les cas de maladies liées aux moustiques augmentent en Europe




Pics de chaleur, sécheresse, dérèglements météorologiques… On savait le changement climatique impliqué dans un certain nombre de problèmes environnementaux mais, ce que l’on soupçonnait moins, c’est qu’il puisse être à l’origine d’un regain de maladies. En l’occurrence, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) démontre que les cas de maladies liées aux moustiques sont en augmentation en Europe.

La newsletter santé

Tous les mardis à 9h30

Recevez notre sélection d’articles issue de notre rubrique Santé ainsi que les Palmarès des hôpitaux et cliniques, dossiers spéciaux, conseils et astuces…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

En 2023, rapporte l’étude, 130 cas de dengue (maladie transmise par la piqûre d’un moustique) ont été signalés dans l’Union européenne, et 71 cas en 2022. Sur la période 2010-2021, le nombre de cas acquis localement était de… 71. On constate également une augmentation des cas importés [personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire concerné, NDLR], avec 1 572 cas en 2022 et 4 900 cas en 2023.

À LIRE AUSSI Épidémie de dengue : 3 questions sur cette nouvelle menace pour la FranceC’est le plus haut nombre de cas depuis le début de la surveillance de l’UE, en 2008. De nombreux pays ont signalé de significatives augmentations depuis le début de l’année. De quoi faire penser que les chiffres devraient être encore plus importants d’ici la fin de l’année.

Treize pays de l’UE

« L’Europe constate déjà que le changement climatique crée des conditions plus favorables à la prolifération des moustiques envahissants dans des zones jusque-là épargnées et à l’infection d’un plus grand nombre de personnes par des maladies telles que la dengue », alerte l’ECDC. Elle précise également que l’augmentation des cas se manifeste avec celle des voyages internationaux dans des pays où la dengue est endémique [constamment présente dans une région ou une population donnée, NDLR].

À LIRE AUSSI Comment le virus de la dengue arrive en FranceLe moustique tigre, qui transmet la dengue, a désormais une population autonome dans treize pays de l’UE, notamment au nord, à l’ouest et à l’est de l’Europe : Autriche, France, Portugal, etc. L’Aedes aegypti, qui transmet la dengue mais aussi la fièvre jaune, le chikungunya et le Zika, s’est récemment établi à Chypre. L’ECDC préconise donc des mesures simples : élimination des eaux stagnantes dans les jardins ou balcons, utilisations de répulsifs… Mais aussi, à un niveau national, des activités de sensibilisation associées à des mesures de lutte antivectorielle, avec une détection des cas la plus précoce possible.




Lien des sources