Prime Vidéo dévoile la bande-annonce de la série « Culte » sur les coulisses de Loft Story




« Pourquoi ils passent à la télé ? Parce que c’est des stars ! Pourquoi c’est des stars ? Parce qu’ils passent à la télé ! » Tout tient sur ces deux lignes. Prime Video dévoile aujourd’hui la bande-annonce d’une mini-série qui reviendra sur les coulisses de la toute première télé-réalité diffusée en France, devenue LA référence de la pop culture : Loft Story. Une mini-série au nom révélateur : Culte, comme le fut l’émission en son temps.

Un des projets les plus attendus de la rentrée dont la diffusion est prévue le 18 octobre. il se murmure que le rendu serait bluffant.

Loana, Jean-Édouard et les autres….

Pour recréer l’effervescence autour de la télé-réalité, les créateurs Matthieu Rumani et Nicolas Slomka ont fait appel à un beau panel de jeunes acteurs. L’humoriste Anaïde Rozam incarnera ainsi la productrice de Loft Story, Alexia Laroche-Joubert, et donnera la réplique à César Domboy (Outlander) et Sami Outalbali (Sex Education et Novembre). Pour interpréter la grande gagnante Loana – qui n’apparaît que quelques secondes dans la bande-annonce –, c’est l’actrice Marie Colomb, vue dans As Bestas, qui a été choisie.

Côté production, Culte restera fidèle à ce qui l’a inspiré. Car la série n’est produite par nulle autre que… la productrice de Loft Story, Alexia Laroche-Joubert.

À LIRE AUSSI « Star Academy », « Le Juste Prix »… : pourquoi la télé recycle-t-elle ses vieux programmes ?

Prémices, déboires et succès

« Ils disent que l’émission est illégale, ils vont tout faire arrêter. » Culte reviendra donc sur les prémices, les déboires et le succès de Loft Story, qui cumulait plus de cinq millions de téléspectateurs par prime time, lors de la diffusion de sa première saison en 2001. On y retrouvera trois personnages – au pari fou de mettre le show à l’antenne en moins de 4 mois – qui voient l’émission devenir un scandale de société, et bousculer toutes leurs certitudes.

Car Loft Story fut un phénomène pour son côté novateur autant que provocateur et voyeuriste. Vingt-six caméras sont relevées lors de la première saison, diffusant 24 heures/24 le quotidien de treize candidats enfermés dans une maison. Tout y semble bancal. Des contrats aux conditions d’enfermement. Le CSA interviendra plusieurs fois pour remettre en ordre les exigences de tournage.

Mais tout était fait pour marcher : le décor, les enjeux d’argent, les manipulations de la production, et un public prêt à consommer des heures de programme dans l’espoir de voir des inconnus se trahir, s’injurier, ou s’envoyer en l’air au bord d’une piscine.

Si l’émission a fini par s’éteindre au bout de deux ans, elle reste pionnière en son genre et est à l’origine de nombreux autres programmes de télé-réalité : notamment Secret Story, dont le succès retentit encore aujourd’hui. Preuve à l’appui, la dernière saison cumulait environ 800 000 téléspectateurs après plus de sept ans d’absence.

La mini-série Culte sera diffusée en octobre sur Prime Video.




Lien des sources