Un moment de vérité




Le président Macron a eu raison.

Le sort en est jeté et nous saurons, de toute façon, très vite si cette dissolution est suicidaire, si c’est un pari fou, un coup de dés qui jamais n’abolira la nécessité des urnes, si son auteur, comme je le lis partout, est kamikaze, Érostrate jouant avec le feu, Machiavel – ou si, au contraire, il a raison et a répondu au moment historique par un acte politique à la hauteur béante du gouffre qui s’est, dimanche, ouvert sous nos pas.

Mais, pour moi, les choses sont claires.

C’est une vague populiste qui, d’élection en élection, en France mais aussi ailleurs, monte depuis des décennies.

Tantôt ce sont les gueulards antisémites de la bande à Mélenchon que la voix des urnes a provisoirement recadrés.

Tantôt c’est l’autre fatale baudruche, celle de la bande à L…


La newsletter débats et opinions

Tous les vendredis à 7h30

Recevez notre sélection d’articles tirée de notre rubrique Débats, pour comprendre les vrais enjeux du monde d’aujourd’hui et de notre société

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.



Lien des sources